25.19 Histoire d’iSak

Me considérant comme une « machine » à travailler, toute machine fonctionne sous influence.

Dans ma jeune carrière, j’avais pris conscience que mon corps était mon instrument de travail. La nutrition est une des choses à laquelle j’ai toujours fait attention. Dès nourrisson, la nutrition a été mon combat et celui de ma maman. C’est en grandissant et à la pratique du rugby à haut niveau, que mon corps s’est construit.


Simplement, faire un Norseman à plus de 100kg c’est compromettre sa destinée dans la quête du tee shirt noir (symbole qu’on reçoit quand on complète l'événement). De plus, je ne sais aucunement comment mon corps peut réagir face à 15 à 20 heures d’exercice physique, à des conditions extrêmes. La plus sage des décisions a été de me faire accompagner dans cette transition.


J’ai la chance d’être accompagné par le cabinet Vivai nutrition, expert en nutrition sportive. Mélanie Manta, diététiste spécialisée en triathlon, est chargée de mon suivi.


La chance de cet immense projet est qu’il regorge de découvertes comme la méthode IsaK, techniques particulières de mesure de courbes du corps. L' anthropomètre est un outil fascinant, il permet de prendre mes mensurations afin d’évaluer mon physique. Avec ces infos, Mélanie a pu me conseiller une diète personnalisée qui maximisera ma performance.

En creusant dans mes recherches, j’ai aussi appris que l'anthropométrie était l’une des méthodes qui a servi à développer la conception des empreintes digitales.


Merci au cabinet Vivai pour la confiance qu’il me porte dans la conquête du Norseman.

© 2020, Sporty Art. Tous droits réservés.

  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube
  • strava_symbol_white_edited_edited
  • RC-SPORTS_Blanc